Retrouvez l’univers cultissime des frères Coen grâce à « Fargo »

« Fargo », la saison 1 de la série créée par Noah Hawley, sur France 2

On reconnaît une série réussie à son pilote, son univers, ses comédiens et, bien sûr, à l’intelligence des intrigues. Fargo réunit tous ces ingrédients et va même au-delà. Très fortement inspirée du cultissime film des frères Coen, cette série a été créée par Noah Hawley (Bones, Legion), l’écrivain et showrunner. Une entreprise risquée lorsque l’on sait la richesse de l’univers du duo de cinéastes. Sur France 2 à 01.05 à partir du dimanche 21 juillet.

Fargo avec Billy Bob Thornton
Billy Bob Thornton dans « Fargo ». © DR

Il était une fois un film… 
À l’origine, il y a Fargo, hameau perdu aux confins des grandes plaines agricoles du Minnesota, figé dans un manteau de neige durant plus de six mois de l’année. À l’origine, il y a les frères Coen, natifs de ce même État et réalisateurs de Fargo (1996), pépite cultissime du film noir. À l’origine, l’idée de Noah Hawley (scénariste, écrivain et créateur de plusieurs séries) d’adapter l’univers des frangins cinéastes pour la télévision. Parée de ces atouts, Fargo relevait toutefois du défi, risquant de tomber dans l’écueil tendu entre les critiques acérées des cinéphiles et les attentes des « addicts » des séries. 
Mais, dès le pilote – un film de cinéma en soi –, on retrouve les codes de la filmographie des réalisateurs américains. Ceux-ci paraissent même sublimés. Un hommage, une revisitation en quelque sorte, sous les yeux attentifs des frères eux-mêmes, producteurs délégués du projet. 


... puis une série

Du décor aux protagonistes, en passant par l’étrangeté de l’intrigue – totalement différente de l’originale –, l’éventail de la galerie de curiosités des frères Coen se déploie pour notre plus grand plaisir. Au générique, le même message que pour le long-métrage : « Ceci est une histoire vraie. Ces événements ont eu lieu dans le Minnesota en 1987 [en 2006 pour la série, ndlr]. À la demande des survivants, les noms ont été changés. Par respect pour les morts, le reste est décrit exactement comme cela s’est déroulé. » La blague fait long feu, et on comprend vite que les personnages de Lester Nygaard, l’assureur (Martin Freeman – Sherlock), et de Lorne Malvo, le tueur à gages (Billy Bob Thornton, acteur fétiche du duo), n’existent que dans l’imagination sous influence de Noah Hawley. Des losers magnifiques, à l’instar de ceux vus dans Sang pour sang, The Big Lebowski, The Barber, No Country for Old Man, et jusqu’à récemment dans le western à sketches La Ballade de Buster Scruggs. Des gens ordinaires embarqués dans une spirale criminelle, entre cupidité et naïveté, poussés par le mirage américain.
Notre attention ne cesse d’être captivée par ces personnages grâce à une narration construite en cercles concentriques. D’épisode en épisode, on découvre les scènes — laissées hors champ dans le pilote — qui nous éclairent sur leurs motivations. La mise en scène, elle aussi, rappelle la patte des réalisateurs avec des plans très larges dans lesquels les protagonistes se perdent, se noient dans ces immensités glacées comme dans leurs vies. La photographie, d’une beauté cruelle, adoucit toutefois les scènes les plus violentes mais sans complaisance. Un délice revisité pour les fans d’Ethan et Joel Coen — une entrée dans un univers riche et décalé pour tous.

Emmy Award 2014 :
 meilleure mini-série ; meilleure réalisation pour une mini-série 

Critic’s Choice Television Awards 2014 :
 meilleure mini-série ; meilleur acteur pour Billy Bob Thornton ; meilleure actrice dans un second rôle pour Allison Tolman
Golden Globes 2015 : meilleure mini-série ; meilleur acteur pour Billy Bob Thornton 

« Fargo » saison 1, en résumé…

En 2006, à Bemidji, dans le Minnesota, Lester Nygaard, vendeur en assurances humilié par sa femme et son propre frère, rencontre par hasard Lorne Malvo et se confie à lui. Cet homme de passage dans la petite ville n’est autre qu’un tueur à gages. Il élimine Sam Hess, qui harcelait Lester au lycée et continuait d’ailleurs de le faire. Un mensonge en entraînant un autre, Lester va radicalement changer de vie et extérioriser sa véritable personnalité, celle d'un manipulateur prêt à tout pour être accepté par une société qui l'a trop longtemps ignoré. Dans ce registre décalé où triomphe l’humour noir, Billy Bob Thornton excelle. L’effroi et l’hilarité se côtoient dans un mélange des plus réussi.

Série (États-Unis - 10 x 48 min - 2014) - Créateur et scénariste Noah Hawley - Production Ethan et Joel Coen

Distribution 
Martin Freeman Lester Nygaard
Billy Bob Thornton Lorne Malvo
Allison Tolman Molly Solverson
Colin Hanks Gus Grimly…  

La saison 1 de la série Fargo est diffusée à 01.05 à partir du dimanche 21 juillet sur France 2 et à retrouver en replay sur france.tv
 

Publié par
Diane Ermel
le 19/07/2019
2019 - série - Fargo